60 jours avec .Mac

Par Sylvain - Catégories: Famille, Internet, Mac, Sauvegarde, Utilisateur débutant
Léger...Bof !Pas mal !Bien !Top ! (2 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
Ajouter un commentaire

Apple propose une offre découverte gratuite pendant 2 mois de son service .Mac
L’inscription et la mise en place du test sont très simples, il serait dommage de s’en priver. Cet article tire quelques conclusions de ma propre période de test.

Premiers pas: le tour du propriétaire

L’inscription en ligne est très facile. On obtient une adresse @mac.com à ajouter à Mail si on compte s’en servir. La version webmail de Mail, sur le site web de .Mac, est très bien faite.

Je teste tout de suite les synchronisations de base: mes bookmarks, mes contacts. C’est très simple à paramétrer. Voilà de quoi retrouver ses informations en déplacement, ou une manière simple de retrouver ses contacts et bookmarks sur plusieurs machines à la maison.

Je teste ensuite la publication d’albums iPhoto. Là encore la mise en ligne est très simple. En fait, une fois qu’on a paramétré son compte .Mac dans les Préférences Système, un certain nombre d’applications permettent automatiquement d’exploiter ce compte (iPhoto, iWeb etc). Je continue de faire partie de ceux qui sont réticents à publier des photos personnelles sur Internet, même sur des sites soi-disants sécurisés, mais il faut reconnaître qu’avec iPhoto et .Mac, si vous recherchez une solution simple de mise en ligne d’album, c’est un bon candidat.

Publier un site Web

Deuxième série de tests, la publication de sites web. J’ai commencé par des petits sites simples, en utilisant iWeb. On retrouve les forces et les faiblesses d’iPhoto et des produits Mac en général: si on sait se contenter de ce que propose l’outil (gabarit de sites web préfabriqués, mise en page automatique etc) c’est fantastiquement simple. On peut faire un très beau site web en 10 minutes, même si c’est la première fois. Difficile par contre de faire du sur-mesure ou de sortir des sentiers battus.

A noter, iWeb intègre désormais la possibilité d’intégrer des web widgets dans vos pages webs (par exemple Google Map pour créer des liens vers des plans etc).

Même si ça date un peu, un internaute a publié ses tests d’iWeb là.

Je me suis ensuite essayé à la mise en ligne d’un blog. iWeb permet facilement de publier des articles et de mettre en ligne le blog (incluant la publication de flux RSS).

.Mac permet par ailleurs d’héberger du contenu non seulement sur une adresse par défaut sur mac.com, mais également à votre propre adresse wbe si vous en avez une.

Pour une illustration de blog .Mac hébergé avec sa propre adresse, jetez un oeil à l’un des blogs auxquels je suis abonné, sur une distillerie de whisky écossaise : http://www.laddieblog.com/

Au passage, le blog illustre aussi la possibilité de mettre facilement en ligne des podcasts.

Les backups

C’était une de mes plus grosses attentes. Il faut distinguer deux choses: iDisk (une sorte de disque dur virtuel et distant) et Backup (un logiciel utilitaire qui permet de lancer automatiquement des backups vers votre iDisk).

iDisk est donc un espace de stockage qui apparait dans Finder et vous permet de sauvegarder en ligne très facilement des documents, et bien sûr de les partager avec d’autres utilisateurs. Combien de fois il vous est arrivé de vous dire: je voudrais envoyer nos dernières photos de vacances, mais je n’ai ni envie de saturer les boites mail de mes destinataires, ni de les publier sur un site public comme Flickr ? Pourquoi pas sur iDisk en partage ?

idisk.jpg

iDisk dans son interface Web: vous pouvez utiliser le Mac ou le PC d’un tiers pour naviguer dans votre iDisk. Le FAI Neuf propose un service similaire avec Neuf GIGA.

idiskondesktop.jpg

Sur le bureau du Mac, iDisk apparait comme un volume comme un autre. Il suffit de cliquer dessus et on se promène dans les sous-répertoires comme s’il sagissait d’un disque local

Backup quant à lui est un logiciel à installer sur votre machine, qui vous permet de programmer, automatiquement ou non, le backup d’un certain nombre de répertoires et paramètres de votre Mac. C’est très efficace, simple à mettre en place. Reste que le sujet du backup (plusieurs fois abordé dans ce blog) reste entier: quelle confidentialité ? Certains reprochent d’une part à iDisk d’être lent et de ne pas chiffrer les échanges de synchronisation. Si les échanges ne sont pas chiffrés, on peut donc s’attendre à ce que le stockage chez Apple (ou un sous-traitant ?) ne le soit pas non plus. Une alternative consiste donc à chiffrer vos documents à la source (c’est à dire sur votre Mac, puisque cette option existe). Mais elle est évidemment un peu plus lourde et à manier avec précaution (ne pas perdre ses codes de déchiffrement, sinon catastrophe ;-).

backupecranprincipal.jpg

Exemple de paramétrage de Backup. On peut bien sûr ajouter des répertoires particuliers en plus des politiques de sauvegarde « préparamétrées »

 

exemplebackup.jpg

Ensuite on définit avec quelle régularité on veut que les backups soient réalisés. L’interface est sobre et efficace.

Des goodies

Le service propose quelques gadgets rigolos, comme .Mac Slides, qui permet d’uploader vos photos favorites dans un répertoire particulier de votre iDisk, pour qu’elles deviennent le fond d’écran animé que vous pouvez partager avec d’autres utilisateurs. Vous pouvez ainsi paramétrer le Mac de votre belle-mère pour qu’à chaque mise en veille, les dernières photos que vous avez mises en ligne défilent sur son écran. Et bien sûr, votre belle-mère n’a pas besoin d’être utilisatrice de .Mac pour bénéficier de cette solution.

Il y a deux grandes options que je n’ai pas testées: les Groupes et « Back To My Mac » (qui a l’air sympa, mais exige Leopard).

screen3_slidepublisher.jpg

Pas besoin d’être abonné .Mac pour avoir accès, dans les Préférences Systèmes, au Diaporama .Mac d’un de vos amis qui fera office de fond d’écran automatique

En guise de conclusion ?

Les raisons pour lesquelles je m’abonnerais peut-être un jour à .Mac :

  • le pack familial : la licence individuelle est chère au vu du service rendu (l’ensemble des services décrits peut être trouvé pour beaucoup moins cher chez des hébergeurs, on paie donc juste l’intégration dans le Mac; ca a de la valeur certes, mais autant ?). Le pack familial par contre fait du sens, si vous avez 2 à 4 autres utilisateurs dans votre entourage, à qui vous pouvez proposer le service (et à qui accessoirement vous sauverez la vie si leur Mac plante, puisque bien sûr votre belle-mère ne fait pas de backups).
  • si j’achète un deuxième Mac à la maison : la synchronisation via .Mac des bookmarks, contacts… me plait bien. Il y a sans doute plein de façons de la faire localement entre les 2 macs, mais l’idée que cette synchro puisse se faire également lorsqu’un des Macs est en Week end en mobilité me plait bien.
  • si Backup offre plus de stockage, et est plus sûr/rapide : si je publie un ou deux blogs, quelques photos, il me restera quoi pour stocker des données en lignes ? 6 ou 7 Go. En 2008, c’est vite rempli, 7 à 8 Go, notamment quand on utilise un appareil photo un un camescope.
  • si je peux installer mon propre blog sur mon espace d’ébergement .Mac (wordpress par exemple). Là je rêve éveillé évidemment, ce n’est pas du tout l’intérêt d’Apple. N’empêche que j’ai besoin de certains aménagements pour mon blog familial (qui est multi-auteurs, sécurisé en accès etc) et que je ne vois pas comment iWeb peut me permettre de le faire.

Les raisons pour lesquelles je ne le ferais pas :

  • le prix du service (qui est acceptable si .Mac me rendait TOUS les services de mon hébergeur actuel, ce qui n’est pas le cas donc .Mac et mon hébergement se cumulerait, au même ordre de grandeur de prix)
  • la capacité réduite et la lenteur d’iDisk
  • l’absence de garantie que le jour ou j’aurais besoin de restaurer mes données je les retrouverai bien (personne n’est infaillible, c’est d’ailleurs pour ça que je n’utilise que modérément Gmail)
  • si j’arrive à faire fonctionner facilement iDisk sur un autre serveur que chez Apple (chez mon hébergeur par exemple, avec des solutions comme « notmac »; je reste sceptique mais bon).

Découvrir .Mac

Pour plus de détails sur .Mac, le service est décrit ici avec de nombreuses vidéos.

5 commentaires to “60 jours avec .Mac”

  1. 60 jours avec .Mac a écrit:

    […] 60 jours avec .Macwww.technomestique.com/2008/03/23/60-jours-avec-mac/ par technomestique il y a quelques secondes […]

  2. GuillaumeB a écrit:

    Je suis abonné depuis presqu’un an déjà. Globalement, .Mac vaut largement son prix. Surtout si’ l’on farfouille un peu sur Ebay 🙂 Le problème, à mon avis, c’est qu’il ne s’agit ps là d’un « package » très souple. Certains auraient préféré une simple email @Mac en IMAP à $10-$15, d’autres, seulement un espace de stockage complet avec base de données…

    Pour ma part je n’utilise vraiment que l’iDisk comme un clé USB transparente. J’ai récemment trouvé une alternative de rêves, Dropbox (getdropbox.com) qui fonctionne nickel.

    Petite astuce, il semblerait qu’après fermeture d’un compte gratuit de 2 mois, il suffit de placer une adresse mail de redirection (par ex GMail) dans le webmail @mac.com pour continuer de recevoir les messages envoyés à cette adresse. D’ailleurs, si l’on a préalablement configurer cette addresse sous GMail (cad en la vérifiant) alors il est meme possible d’envoyer des message ave l’email @mac.com en expediteur, le tout sous Gmail. Enfin, pour moi ca avait marché en tout cas.sympa non?

    Enfin en ce qui concerne .Mac Gallery, voici une alternative vraiment bluffante basée sur un projet open source:
    http://guillaume.belfiore.fr/2008/02/27/la-meilleure-alternative-a-mac-web-galleries/

  3. Olivier Fontenelle a écrit:

    Guillaume,

    Du coup, j’ai quand même l’impression que tout ton commentaire montre que .Mac, c’est cher pour ce que c’est… ou plus exactement, qu’il y a mieux moins cher ailleurs 🙂 OK, il faut mettre un peu les mains dans le cambouis et ce n’est pas intégré aux petits oignons dans Mac OS X, mais ce ne serait pas rigolo sinon.

    J’attends par ailleurs avec impatience mon invit’ sur Dropbox, ça a en effet l’air sexy en diable !

    — Olivier

  4. Teenage a écrit:

    Tu oublies de parler de l’accès à la messagerie instantanée Ichat. Ce logiciel présente peu d’intérêt par rapport à Adium ou aMSN, mais il devient obligatoire si l’on veut communiquer avec des personnes qui n’utilise que cet outil.
    Il semblerait que le compte Ichat reste valide après les 60 jours d’essais…

  5. GuillaumeB a écrit:

    Non en fait .Mac c’est réellement très bien e pas si cher mais pour cela il faut en avoir une réelle utilité. Pour ma part, je n’ai qu’un seul Mac (donc pas d’utiliter de synchronisation, pas de partage de calendrier…). Aussi, j’ai un hébergeur et un nom de domain et je maîtrise le web design (donc j’ai un email personnel, et publication via iWeb, bof bof pour moi et j’ai besoins d’au moins une base de données).
    C’est pour cela que je pense qu’Apple aurait du proposer d’autres packages différents. Après tout les Mac Users ne sont-ils censés être habiles sur tout ce qui touche à la création numérique (c’est en tout le messages de beaucoup de pub) don un pack offrant un hébergement e podcast, de vidéocast ou un pack de webdesign… ca trouverait bien preneur à mon avis.

    Quoiqu’il en soit .mac s’inscrit tout de même dans la ligné des produit d’Apple par son ergonomie super facile.

    Oui perso, j’aime beaucoup DropBox, dommage que je ne puisse pas t’inviter directement.

Laissez un commentaire

WP Theme & Icons par N.Design Studio. Hébérgé par Norjane 5
RSS (articles) RSS (commentaires) Connexion