Qualité des puces GPS smartphones pour les entrainements de running: pas si mal…

Par Sylvain - Catégories: Matériel, Mobilité, Téléphonie
Léger...Bof !Pas mal !Bien !Top ! (No Ratings Yet)
Loading...
Ajouter un commentaire

Avec la démocratisation du GPS sont apparus des services de suivi des entrainements de course à pied, qui permettent de mesurer la distance parcourue, d’afficher l’itinéraire sur une carte, de calculer le dénivelé monté et descendu, etc.

Il existe des montres GPS spécialisées, comme la Garmin Forerunner 205 que j’utilise, avec les services de Runkeeper et connect de Garmin pour archiver mes sorties de course à pied. Mais au lieu d’une montre, on peut aussi activer la fonction GPS de son smartphone et courir avec pour obtenir des résultats similaires.

J’ai donc voulu comparer les précisions respectives de ma Garmin et de mon mobile Xperia Arc Sony Ericsson.

vs

Concernant la distance parcourue, les deux devices arrivent à un résultat très proche: moins de 2% d’écart. C’est sur le dénivelé et le tracé que les différences sont plus flagrantes.

La montre remonte 11.21 km et 161 m de montée

Le Xperia affiche 11.44 km et 206m de montée. Soit 2% d’écart sur la distance, mais plus de 24% sur le dénivelé

Sur le dénivelé je pense que la montre est plus près de la vérité pour deux raisons: la puce GPS est de meilleure qualité, et le parcours répété plusieurs fois affiche systématiquement des valeurs entre 150 et 160m. Les remontées du Xperia surestiment donc beaucoup ce point.

Au niveau du parcours (importé ici dans Google Earth), on voit un tracé moins hésitant pour la montre (en rouge), qui sur une grand ligne droite a bien retranscrit la réalité du terrain là ou le Xperia (en bleu) « vacille » un peu.

Conclusion: pour suivre ses sorties de course à pied, la puce GPS d’un mobile Xperia est tout à fait suffisante pour une idée assez précise de la distance et vitesse réalisées. Restent deux inconvénients: l’encombrement et une mesure du dénivelé sans doute plus approximative.

3 commentaires to “Qualité des puces GPS smartphones pour les entrainements de running: pas si mal…”

  1. gautier a écrit:

    J’utilise aussi Runkeeper, mais sur iPhone.
    Je suis d’accord avec ton analyse, la route est parfois tremblotante.
    Mais j’ai l’impression que c’est aussi dû au traitement du signal GPS, plus qu’au GPS lui même, non ?

  2. Vonric a écrit:

    Il y a aussi Endomodo Free qui marche bien sur Blackberry.

  3. sapq a écrit:

    Et si on court avec des Louboutin il fait quoi le dénivelé ?

Laissez un commentaire

WP Theme & Icons par N.Design Studio. Hébérgé par Norjane 5
RSS (articles) RSS (commentaires) Connexion